À la une

octobre 2017

16h
Maastricht, NL

Amati concert series

musique de chambre avec Gil Sharon, Amanda Favier, Ron Ephrat

Actualités

Remplacement au pied leve

Mlle Bogdanovic remplacera au pied leve Mischa Maisky, dans le concerto pour violoncelle et orchestre de B. Yusupov, le 20 Mars 2017 avec Haifa Symphony Orchestra et Mo. Benjamin Yusupov

Nouveaute CD

Le nouveau disque live Trios Russes, enregistre avec Caroline Sageman et David Galoustov a Marseille, pour le label francais Lyrinx, vient d’apparaitre dans les magasins FNAC.

Disponible sur le lien suivant:

http://musique.fnac.com/a10294985/Serguei-Rachmaninov-Trios-Russes-Super-Audio-CD

 

Retour au Texas

Apres son succes immense l’annee derniere, la violoncelliste virtuose Maja Bogdanovic, retourne jouer le concerto de Dvorak, avec Lubbock Symphony Orchestra, pour la cloture de la saison 2015-16 « Genesis ».

Deux concerts, le 29 et 30 avril a Lubbock, Civic Center avec Maestro David Cho.

Tournee aux Pays Bas

Maja se produira avec Frederieke Saeijs et Nino Gvetadze, a Deventer (31 Mars), Voorschoten (1 Avril) et Heerlen (3 Avril). Au programme: trios de Mendelssohn, Rachmaninov et Schostakovitch.

Master-classe a l’ecole de musique « Kosta Manojlovic », Belgrade

Mlle Bogdanovic donnera une master-classe a l’ecole de musique « Kosta Manojlovic » a Belgrade, le 3 et 7 Mars, de 8 a 15h. Master-classe est ouverte au public.

Critique de concert dans The Spokesman

Presse dans The Spokesman par Larry Lapidus, apres les concerts avec Spokane Symphony et Maestro Eckart Preu.

cliquez ici pour lire l’article enanglais « Devotee of ‘French School’ lights up cello masterpiece »

« Du Pre set an interpretive standard for the piece by emphasizing its tragic and emotionally harrowing elements, expressive of Elgar’s sorrow and disillusionment at the cultural devastation of World War I.

Not surprisingly, Bogdanovic viewed the Elgar concerto differently. While not ignoring the work’s elegiac element, she insisted on seeing beyond it. Her tempos were brisk and even, which kept her from being bogged down in the tragic implications of every phrase. Her technical command of the instrument allowed her to satisfy the virtuoso demands without making heavy weather of them, producing an interpretation that squared with the contemporary assessment of the work by the great English critic and musicologist Ernest Newman: “The work itself is lovely stuff, very simple … but with a profound wisdom and beauty underlying its simplicity.

Interview dans The Spokesman

Maja Bogdanovic a donne une interview pour « The Spokesman ».

cliquez ici pour lire l’article en anglais, par Nathan Weinbender

SR: Is there anything historically or aesthetically significant about the Elgar concerto? Do you have a personal history with the piece or the composer?

Bogdanovic: Very much so! The concerto was written just after the destruction of WWI, and it is a painful lament toward a lost world. The message is especially relevant in today’s world, as it serves as a profound reminder to humanity not to repeat the same irreversible mistake. However, it teaches us to be resolutely optimistic. … My connection to it is personal, since I grew up in Yugoslavia during the 10-year Civil War. It was this concerto and its message of hope … that helped me get through. I enjoy sharing our mutual personal victory every time I play it for audiences around the world.

Musique de chambre a la Tonhalle Dusseldorf

Mlle Bogdanovic sera en concert avec Arosa Trio a la Tonhalle Dusseldorf, le 21 Mai dans un programme Haydn-Mendelssohn-Rachmaninov-Schostakovitch. Cette fois ci le trio rejoindra exceptionnellement la pianiste Macha Belooussova.

 

Bloch Schelomo a Bremerhaven

Maja Bogdanovic se produira en soliste deux fois avec Philharmonisches Orchester Bremerhaven et Maestro Marc Niemann, dans Bloch Schelomo, le 11 et 12 Mai. LINK

Debut avec Tonhalle Zurich

Après plusieurs apparitions dans les concerti de Krzysztof Penderecki sous la direction du compositeur même, Mlle Bogdanovic fera ses débuts en Mars 2015 avec l’Orchestre de la Tonhalle Zurich, violoncellistes Monika Leskovar et Laszlo Fenyo, dans le Concerto Grosso de K. Penderecki.

L'artiste

Maja Bogdanović

Saluée par la critique internationale, notamment dans ”The Strad magazine’’ qui lui consacre une critique élogieuse après son récital remarqué à Carnegie Hall, le magazine qualifie sa prestation comme “une perfomance d’une exceptionnelle beauté de son et d’une grande maturité d’interpretation, accompagnée d’une sûreté technique”, Maja Bogdanovic continue de prouver au public du monde entier qu’elle est l’une des violoncellistes montantes d’aujourd’hui. Ses engagements l’amènent à faire ses débuts en soliste avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, le Berliner Symphoniker à la prestigieuse Philharmonie de Berlin, le Bergische Philharmonie, l’Orchestre Philharmonique de Slovénie, L’Orchestre Philharmonique de Macédoine, Orchestra del Teatro Civico Schio, Lubbock Symphony, Spokane Symphony, ainsi que des concerts réguliers avec l’Orchestre Philharmonique de Belgrade et la Sydenham Festival Orchestra.

Parmi ses récentes collaborations, Maja s’est produite avec l’Orchestre Philharmonique de Tokyo, Munchenner Kammerorchester, L’Orchestre Symphonique de La Radio Serbe, l’Orchestre National des Pays de la Loire, Wonju Philharmonique, Salta Symphony Orchestra, Orchestre Philharmonique de Morelia, Saint-Bartholomew Orchestra à Londres, l’Orchestre Symphonique de Vojvodina , l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris, l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe ainsi que des orchestres de chambre, Sejong Soloists, Dušan Skovran, St. George Strings. La qualité de ses prestations en tant que soliste et chambriste continue d’être applaudie aux quatre coins du monde, dans diverses salles et des festivals de renommée internationale tels que le Royal Concertgebouw d’Amsterdam , Muziekgebouw Amsterdam, la Salle Pleyel, la Salle Gaveau, l’Amphithéâtre de la Sorbonne, le Palais des Congrès à Nantes, Prinzregententheater Munich, au Festival de Radio France à Montpellier, le Beauvais Cello Festival, le Festival du Périgord Noir, au Festival de Giverny, le Festival des Jeunes Talents à l’hôtel de Soubise, Plaisir de Musiques Annecy, Au Festival d’Arcachon, Classiques d’avenir à Biarritz, les Folles journées de Nantes, la Roque d’Antheron, Zeist Festival et Amsterdamse Cello Biënnale aux Pays-Bas.

Artiste éclectique, Maja Bogdanovic consacre une place particulière a la musique contemporaine. Elle a créé au long de sa carrière les œuvres de certains des plus grands compositeurs vivants, tels que Krzysztof Penderecki, Sofia Gubaidulina, Philip Sawyers, Nicolas Bacri, Eric Tanguy, Benjamin Yusupov, Ivan Jevtić et autres. Sa rencontre déterminante avec Krzysztof Penderecki l’a conduite à collaborer à diverses reprises avec lui, tout d’abord en France, avec l’Orchestre National des Pays de la Loire, puis à Belgrade avec le Philharmonique de Belgrade, et enfin à Ljubljana avec la Philharmonie de Slovénie où elle a joué son deuxième Concerto pour violoncelle dirigé par le compositeur lui-même.

Parmi un groupe restreint incluant les plus grands artistes de notre génération tels que Lorin Maazel, Anne-Sophie Mutter et d autres, Maja a été invitée à donner une concert spécial à Varsovie à l’occasion de 80e anniversaire du compositeur, en compagnie de Yuri Bashmet, Julian Rachlin et Barry Douglas.

Artiste prolifique, elle participe à plusieurs enregistrements parus à l’échelle internationale, notamment pour le label français Lyrinx en trio avec le violoniste David Galoustov et la pianiste Caroline Sageman, et pour Nimbus, où elle interprète le Concerto pour violoncelle et orchestre du compositeur anglais Philip Sawyers et dont elle est la dédicaire.

Lauréate de nombreux concours internationaux, Maja Bogdanovic a remporté le Premier prix au Concours de violoncelle Aldo Parisot, le Deuxième prix ainsi que le Prix spécial du Public au Concours International Gaspar Cassado, le Prix Spécial du Concours Rostropovitch à Paris et, dans la même année, elle remporte le 3ème Prix ainsi que deux prix spéciaux au Concours International des Jeunesses Musicales à Belgrade.

En 2008, la Fondation Safran pour la musique lui a remis un prix, et elle a été nommée Artiste de l’année 2011 par UMUS (l’Union des Artistes Serbes).

Maja a obtenu un Premier Prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où elle a complété un troisième cycle avec Michel Strauss ainsi qu’en musique de chambre avec Itamar Golan et Pierre-Laurent Aimard. Après ses études à Paris, elle a poursuivi le cycle konzertexamen à l’Universität der Künste de Berlin avec Jens Peter Maintz, et s’est perfectionnée  avec Bernard Greenhouse, Alban Gerhardt, Young-Chang Cho et Heinrich Schiff.

Maja a commencé le violoncelle tres jeune avec Nada Jovanović, à l’école de musique Kosta Manojlovic à Zemun, et remporte à cette période les plus hautes distinctions lors de concours nationaux et internationaux, comme en République tchèque, en Autriche, en France et en Italie.

Elle a été soutenue par la Fondation Groupe Banque Populaire (2004-2007) et la Fondation Safran.

Maja Bogdanovic joue un violoncelle fait spécialement pour elle par le luthier français Frank Ravatin. Elle partage sa vie entre Paris et Chicago.

Photos haute définition

Contacts

General Management

Leontien van der Vliet – Interartists Amsterdam

+316 5246 8707

leontien.vandervliet@interartists.nl

www.interartists.nl

Management

USA
Schmidt Artists International, Inc.
M. Patricia Handy
Managing Director
59 East 54th Street, Suite 83
New York, NY 10022
T (212) 421-8500
F (212) 421-8583
mph@schmidtart.com
www.schmidtart.com

Contact personnel

captcha

Carnet de voyage